LE BLUES DES IVRESSES

DU 10 AU 19 MAI

avec
Sabrina Rauch et Thomas Valentin
arrangements musicaux
Thomas Valentin
texte
Roger Siffer
mise en scène
Magalie Ehlinger
lumières
Yann Argenté
production
APCA – Théâtre de la Choucrouterie

Si l’alcool est à consommer avec modération, son histoire, elle, ne connaît aucune limite, car tant qu’il y a des hommes, il y a de la vie, et donc de l’alcool.

L’alcool, c’est le ciment du peuple, la musique aussi : des boogies plein d’ivresse et des blues bien alcoolisés ponctueront les anecdotes sur l’alcool, dans le monde et à travers les siècles.

Des Grecs et Égyptiens jusqu’à nous, on va conter, chanter, taper du pied et rire jusqu’à plus soif.

Alkohol und Musik halten das Volk zusammen. Eine kleine Weltgeschichte vom Rausch, illustriert durch Blues.

Du jeudi au samedi à 20h30, le dimanche à 18h00