http://www.teatrosanpol.com/ > https://www.coolcreations.nl/ > http://www.yutaka.fr/ > REVUE SATIRIQUE 2017/2018 - DNA 16/12/2017
REVUE SATIRIQUE 2017/2018 - DNA 16/12/2017

 Théâtre de la Chouc'routerie
20 rue Saint-Louis - 67000 STRASBOURG
Tél : 00 33 (0)3 88 36 07 28 - Fax : 00 33 (0)3 88 24 16 49
theatre@choucrouterie.com

 

 
REVUE SATIRIQUE 2017/2018 - DNA 16/12/2017
DNA du 16/12/2017

Cabaret - Revue satirique de la Chouc’ à Strasbourg Ça marche pas mal du tout !

Pour sa 24e  édition, la revue satirique de la Chouc’ aborde les rives drolatiques d’une France soudainement « En marche ». Et d’une Alsace « Am Arsch » !

Une irrésistible édition 2017 ! PHOTO Jean-Marc LOOS

Ce qui fait plaisir à voir, à la revue de la Chouc’, c’est que les artistes ont l’air de s’amuser autant que le public. Ils ont beau courir d’une salle à l’autre, selon le principe un rien maso instauré par Roger Siffer de deux spectacles donnés simultanément chaque soir (l’un en alsacien, l’autre en français), leur énergie et leur générosité sur scène demeurent intactes.

Allons à l’essentiel de l’info : cette 24e  édition de la revue satirique de la Chouc’ est un petit régal. Quelles que soient les opinions politiques des uns et des autres, Emmanuel Macron et sa République en Marche peuvent déjà être remerciés d’avoir offert sur un plateau une thématique qui ait si efficacement inspiré les auteurs de la Chouc’.

D’autant que l’horizon restait ouvert. L’intitulé de la revue est assez explicite : E n Marche ! pour les uns, Am Arsch ! pour les autres. Et Roger Siffer ne manque pas de préciser, pour éviter toute mauvaise interprétation de la part des non-dialectophones, qu’ Am Arsch «  signifie aussi foutu en alsacien ».

De quoi laisser le champ libre à des sujets aussi sensibles que le Racing (« Le seul club qui peut battre le PSG et redescendre en Ligue 2 ! »), le rôle européen de Strasbourg (dans la version française, une irrésistible interview d’Angela Merkel/Susanne Mayer par un Sébastien Bizzotto en journaliste français tentant de briser la glace), la privatisation de la SNCF, les dérives voyeuristes de la société du spectacle, les intégristes de l’alsacianité…

Près d’une trentaine de numéros et aucun temps mort. Si les sketches sont drôles, les chansons ne le sont pas moins. La qualité, cette année, des détournements et parodies musicales est d’ailleurs à souligner. Le numéro des Vieilles Canailles assuré par Jean-Pierre Schlagg, Sébastien Bizzotto et Guy Riss mérite rien de moins qu’une tournée des Zénith ! Tout comme le blues du camarade Schlagg accompagné par un Siffer en harmoniciste qu’on croirait venu tout droit du delta du Mississippi.

Enfin, on a évidemment droit à notre « Chilibébère » annuel, sans lequel, désormais, il manquerait quelque chose à la revue de la Chouc’. On y retrouve un Guy Riss plus qu’atomique dans le rôle d’un maire de Colmar qui remodèle la langue française avec une inventivité folle. Un grand moment d’hilarité générale. À quand une intégrale en DVD des sketches de Guy Riss en « Chilibébère » ?

Jusqu’au 25 mars au Théâtre de la Choucrouterie, 20 rue de Saint-Louis à Strasbourg. Du mercredi au samedi, à 20 h 30 (en alsacien) et 20 h 45 (en français) ; dimanche à 17 h (alsacien) et 17 h 15 (français). 03 88 36 07 28.

 SERGE HARTMANN

 
  Retour à la page précédente