MOZART, LA TRUITE & RABBI JACOB

 Théâtre de la Chouc'routerie
20 rue Saint-Louis - 67000 STRASBOURG
Tél : 00 33 (0)3 88 36 07 28 - Fax : 00 33 (0)3 88 24 16 49
theatre@choucrouterie.com

 

 
MOZART, LA TRUITE & RABBI JACOB

DNA 14/9/2017

S trasbourg - À la Choucrouterie jusqu’à dimanche Mozart, la Truite et Rabbi Jacob

Mozart, la Truite et Rabbi Jacob ou comment retracer les diagonales qui unissent l’opéra à la culture juive. Sur la scène de la Choucrouterie, l’ensemble Passerelles se penche sur le sujet sous la direction d’Hector Sabo.

Il suffit d’ouvrir l’œil. Attentif. Et constater que l’histoire de l’opéra est parsemée de croisements de culture juive européenne.

À commencer par les récits de la Bible, les Psaumes du Roi David ou le Cantique des Cantiques du Roi Salomon, repris dans les plus illustres partitions.

Schubert, Rossini, Offenbach…

Quant aux grandes figures de la musique classique, Mozart, arrivé à Vienne après avoir été chassé d’un coup de pied de Salzbourg par un prince-archevêque peu sympathique, avait été accueilli avec bienveillance dans la capitale autrichienne par des juifs de la cour. Ou encore, Lorenzo Da Ponte, librettiste des célèbres Noces de Figaro , Don Giovanni et Cosi fan tutte de Mozart, était d’origine juive.

Puis, il y a aussi les amitiés juives de Schubert à Vienne et celles de Rossini à Paris, sans oublier Félix Mendelssohn à Berlin et Jacques Offenbach encore à Paris.

Avec Hector Sabo, Dan Leclaire…

Voici brièvement l’histoire que racontent en musique et avec beaucoup d’humour l’ensemble « Passerelles », présenté par Dan Leclaire, magicien-illusionniste et réuni autour du piano d’Hector Sabo, musicien arrangeur, chef d’orchestre, accompagnateur, chanteur et professeur au Conservatoire de Strasbourg, puis directeur artistique et musical des Polyphonies Hébraïques de Strasbourg et du Chœur Juif de France.

…et l’ensemble Passerelles

À l’affiche, la soprano Rebecca Joy-Lohnes, artiste franco-américaine, ayant baigné depuis son enfance dans la comédie musicale, le chant hébraïque et le répertoire lyrique, les mezzo-soprani Magda Lukovic, collaboratrice de plusieurs chœurs et orchestres en Alsace et en Allemagne et Florence Felz, enseignante et saxophoniste. À la basse œuvre Jean Moissonnier, professeur des écoles passionné de musiques anciennes et de musique hébraïque.

Iuliana Salzani-Cantor

  Retour à la page précédente